Ciment Portland

Joseph AspdinEn 1817, le premier ciment dit “moderne” aurait été formulé par le français Louis Vicat. Ce dernier découvre le procédé et la composition d’un ciment dit artificiel. Mais l’invention du ciment Portland est cependant attribuée au britanique  Joseph Aspdin qui dépose en 1824 un brevet pour la fabrication d’un liant à base de chaux et d’argile appelé ciment Portland. Le nom : "Portland" lui est donné de part la similarité qu'il présente en terme de couleur avec la pierre de Portland. Ce ciment a des qualités plastiques et une rapidité de mise en œuvre qui serviront plus tard aux maçons du monde entier.  

Portrait : Joseph Aspdin

Pour fabriquer du ciment Portland de nos jours, on fait cuire à très haute température (1450°C), dans un four rotatif, un mélange de pierre calcaire broyée et d’argile. La pierre calcaire donne la chaux, et l’argile fournit principalement la silice et l’alumine. Le produit obtenu à la sortie du four s’appelle le clinker. Le ciment Portland est ensuite fabriqué en ajoutant au clinker pulvérisé une petite quantité de gypse.

Artisan Rocailleur

Pas encore de commentaire

Ou