Le Rusticage

Faux-bois de cimentLe dictionnaire Larousse nous indique que le terme "Rusticage" signifie : "Traitement rustique d'un ouvrage de maçonnerie".

Le mot "rustique" désigne quant à lui, le style traditionnel de la campagne ou de la province.

Dans le cadre des activités du rocailleur, le rusticage est également appelé  "Art rustique" et désigne l'imitation du bois.  Un savoir faire et un style  quelque peu oubliés, mais qui reviennent  au goût du jour après avoir longtemps été considérés comme désuets ou ringards.

Cette technique fut très en vogue pendant la seconde moitié du XIXe siècle.  Grâce aux progrès en matière de ciment armé, elle offrit aux maçons de l'époque, la possibilité de décorer des ouvrages, comme des kiosques, des balustrades, des bancs, des ponts, des escaliers, des garde-corps, des rampes avec des imitations de branches ou de troncs d'arbres modelés dans le mortier frais pour leur donner une apparence rustique.

barrière rustique en ciment et ferC'est dans le parc parisien des Buttes-Chaumont, créé sous Napoléon III, que fut utilisée pour la première fois en France et à grande échelle la technique du rusticage. Ensuite, devant le succès rencontré par cette esthétique, elle s’étendit à la plupart des jardins publics comme dans les parcs Monsouris et Monceau à Paris mais aussi partout en France.

On la retrouve également dans les extérieurs des villas balnéaires et dans les jardins privés des maisons bourgeoises qui se sont développées à la même époque.

Artisan Rocailleur